Pétanque : Boule de petanque

Changement du réglement sur le lancer du but : une fausse bonne idée

La rumeur se confirmerait, et le règlement sur le lancer du cochonnet va bien changer. Habituellement je ne suis pas un suiveur de rumeur, mais une fois n’est pas coutume, je vais m’exprimer sur ce possible changement de règlement.

Plus exactement, j’ai reçu un mail anonyme extrêmement bien documenté, et comme je partage quasi tout ce qui est écrit ci-dessous, j’ai décidé de vous le partager.

Le règlement sur le lancer du but

Le changement concernerait l’article 7 du règlement de jeu de pétanque.

le lancer du but à la pétanque est tactique

Il va falloir mettre sa technique à jour

L’ancien règlement de janvier 2016

L’ancienne règle disait ceci : la dernière équipe qui avait marqué (ou gagné le toast avant le début de partie pour la première mène) pouvait lancer le but 3 fois pour réussir à le lancer dans des conditions réglementaires.
Si les trois lancers étaient infructueux, l’adversaire pouvait lancer le but à son tour à trois reprises. Avant son premier jet, l’adversaire pouvait encore reculer le cercle à ce moment là, mais seulement si il n’était pas possible de lancer le but à 10 mètres.

Le nouveau règlement valable en 2017 ?

La première équipe lance le but une seule fois. S’il n’est pas bon, alors l’équipe adversaire récupère le bénéfice du but. Mais attention, la seconde équipe n’a pas besoin de le lancer, elle doit le placer où elle veut. Là encore, l’équipe 2 avait le droit de reculer le cercle à son tour, si un « jet » à 10 mètres n’était pas possible.

Extrait de l’article 7 – Distances réglementaires pour le lancer du but

[…]

Si le but n’a pas été lancé dans les conditions ci-dessus définies, l’équipe adverse le dépose dans une position réglementaire sur le terrain de jeu et elle peut, à son tour, reculer le cercle dans les conditions prévues à l’alinéa précédent si un premier recul par l’équipe adverse n’aurait pas permis un lancement à la distance maximale.

En tout état de cause, l’équipe qui a perdu le but parce qu’elle n’a pas réussi à le placer de façon réglementaire doit jouer la première boule.

L’équipe qui a gagné le droit de lancer le but dispose d’une durée maximale d’une minute. Celle qui a gagné le droit de le poser après le jet infructueux de son adversaire doit le faire immédiatement.

Si jamais l’équipe B, se loupe en posant le but, c’est toujours à elle que revient le privilège de le poser à son gré.

Retrouvez cet article dans la règle du jeu de pétanque du site de la FIPJP ici.

Nous sommes en décembre 2016 et ce règlement est bien indiqué sur le site de la Fédération Internationale FIPJP. Sera t-il adopté par la FFPJP ? Cela semble obligatoire dans l’ordre des choses.

Mais pourquoi faire ça ?

La problématique du temps est indéniablement l’explication à ce changement.
Je présume que la principale raison se trouve dans le temps perdu à lancer correctement le but. Parfois, il faut 3, 4, 5 ou 6 lancers avant d’y arriver, avec une ou plusieurs mesures, et cela ralenti le jeu. Certains même abusaient en lançant volontairement le but trop long la première fois pour casser le rythme du jeu. Il faut avouer que c’est une réalité, même si, si problème il y avait, il n’était vraiment pas urgent à régler sur la liste des améliorations possibles du jeu de pétanque.

Toujours est-il que je trouve que c’est une très mauvaise décision. Le remède est pire que le mal comme on dit parfois.

C’est contraire à l’esprit du jeu.

La Tactique prend un caractère injuste

Le lancer du but est un élément tactique important, et ce changement risque de dérouter plus d’une personne. Ce système retourne complètement la donne. Le lancer du but, bien fait, est une arme importante de la panoplie du bon joueur de pétanque.

Or, ce nouveau règlement donne presque un désavantage à l’équipe qui marque, car sur des terrains difficiles il est dur de lancer le but du premier coup. Et dans ce cas, l’adversaire dispose d’un avantage énorme en pouvant placer le but où il veut.
Dans une situation où vous êtes mené au score et que vous compter jouer long, ou jouer court, pour des raisons tactiques, ce règlement va avantager l’équipe qui mène au score. Ou, tout du moins, va plus souvent avantager l’équipe qui n’a pas marqué, c’est un comble.

Raison supplémentaire expliquant que ce règlement est contraire à l’esprit. L’équipe qui marque va se brider lors du lancer, pour ne pas se louper, et donc le cochonnet sera bien moins souvent proche des distances extrêmes lors du lancer. Cela limite encore plus cette tactique.

Mes contradicteurs me diront que la tactique est encore plus grande pour celle qui peut placer le but en deuxième. Oui ! Et c’est bien là le scandale, c’est qu’on avantage donc beaucoup l’équipe qui n’a pas marqué.

Mais il y avait déjà un règlement pour ça non ?

Le règlement prévoyait bien une minute pour faire les trois lancers. C’est bien dommage de ne pas avoir essayer de faire appliquer la règle en place de manière un peu plus stricte avant de vouloir changer ce point qui est loin d’être anodin.

Je critique, je critique, mais pas seulement, voici une proposition constructive !

Ce qu’il aurait fallu faire !

Tout d’abord, je trouve embêtant de ne pas avoir réaliser des tests grandeur nature pour évaluer un tel changement. La FIPJP a fait des tests sur le trophée des villes l’an passé, avec l’histoire de la donnée qu’on ne pouvait pas boucher si on se lançait au tir (ou l’inverse plus exactement).
Peut être une expérimentation du même ordre aurait été la bienvenue dans ce cas présent.

Test sur jeu provençal

La problématique du temps pour lancer le but est a fortiori plus importante lors des parties de jeu provençal. Il faut le dire, parfois il se passe de longues minutes avant que la mène puisse enfin débuter.

Un test sur le jeu provençal me semblait plus opportun. Puis une validation au bout d’un an de la règle.

EDIT du 27 décembre 2016 : un test aurait bien été effectué au jeu provençal, sur les parties de championnat des clubs 2016. Mais ce n’était pas tout à fait le même test. L’équipe 1 avait deux lancers au lieu de trois, et ensuite l’adversaire le posait. Deux lancers, c’est déjà moins contraignant, donc moins injuste. En recherche de l’information officielle.

Une règle plus intelligente en gardant l’esprit du jeu !

Une règle plus intelligente en gardant l’esprit du jeu, c’était possible !

Voici qui me semble nettement plus judicieux :

1 – l’équipe qui a marqué dispose d’un unique lancer (elle peut reculer si le jeu a 10 mètres n’est pas possible)
2 – si l’équipe 1 n’est pas parvenu à bien le lancer, alors l’équipe 2 dispose aussi d’un lancer. (elle peut encore reculer si le jeu a 10 mètres n’est pas possible)
3 – si le but n’est pas encore bon, l’équipe 1 doit le placer absolument là où elle le souhaite.

Avec une telle règle, on gagne du temps, et on conserve l’esprit du jeu intact.

La règle du lancer du but a bien changé 4 ou 5 fois au cours de 20 dernières années, parfois en bien, alors soyons optimistes, la future commission responsable des évolutions des règles du jeu retiendra peut être cette proposition, ou une autre meilleure encore.

Et vous, vous en pensez quoi ? (Merci de lire l’article avant de commenter, c’est mieux)

Et vous savez quoi, malgré les apparences, je ne peux personnellement pas m’empêcher qu’il s’agit là d’une vaste blague… mais je ri jaune quand même avec tous ces mauvais indices de véracité qui tombent de jour en jour.

5 Commentaires

  1. JEFF

    le plus simple pour que ca reste un avantage, c est de poser directement a la main, voila

  2. Finot

    Mais on va où ? On veut être aux jeux olympiques et on va changer des règles qui créeront la polémique ! !! Merci à la fédération qui comprend décidément rien au ressenti de ses licenciés et qui va encore s’étonner d’en perdre !!! Au lieu de changer des règles comme celle-la penser avant à faire respecter vos arbitres et les règles existantes. (Pas de fumeurs de substances illicites pas d’alcool pas d’injures …) des tenues homogènes dès les début des compétitions faire respecter la minute de jeu . Voilà moi je trouve cette nouvelle règle injuste et contraire à la bonne marche de la petanque

  3. regaudie

    Le jet du bouchon est un geste important car le 1er pointeur peut copier la trajectoire de sa boule avec celle du bouchon.Le jet du bouchon par le tireur est une c…

  4. Deparis

    Je joue au Luxembourg depuis 3 années ,habitant sur la frontière et séduit par l’amabilité et gentillesse des joueurs de ce pays ,et j’ai été surpris de cette façon de lancer du but qui existe chez eux depuis au moins 2 ans. Ca ne change pas grand chose dans le jeu en cours et ça fait effectivement gagner du temps pour les concours qui s’éternisent .De plus ,on se fait très vite à cette habitude,et ce n’est pas une révolution .Donc ,cette nouvelle règle proviendrait du Luxembourg ???…..

  5. bothwell

    La pétanque a commencé comme loisir maintenant c’est pire que les olympiques avec toutes leurs règles. Les trois jets du but étaient très bien. Pourquoi donc changer. La pétanque n’est plus un loisir.

L'ajoût de commentaire est désormais suspendu.