CDC Féminin : les ententes pourront monter en CRC si…

Le championnat des clubs féminin a évolué en 2024, puisque vous le savez, les équipes sont passées de 4 à 6 (6 à 8 avec les remplaçantes possibles). Le règlement du CDC Féminin est donc le même que celui du CDC Open, avec la restriction du sexe féminin bien sur.

Une différence notable existe tout de même : les ententes sont possibles

Mêmes si ce n’est pas une obligation, les comités départementaux peuvent autoriser les ententes entre deux ou trois clubs pour faciliter la composition des équipes pour les clubs avec trop peu de joueuses licenciées. Au niveau départemental. Mais pas aux niveaux régionaux et nationaux.

Chaque entente doit être validée par le président du comité départemental.

Mais alors, on peut pas monter en CRC-Féminin avec une entente ?

Oui… et Non.

La montée reste possible, mais sous ces conditions :

  1. Que le comité autorise les ententes à jouer en 1ère division départementale
  2. Et que l’entente qui terminerait en haut du classement ne continue que sous la bannière d’un seul club l’année suivante. Donc avec au moins 6 joueuses dans ce club l’année suivante.

L’annexe sur les ententes vous le confirmera

Retrouvez cette annexe en téléchargement sur le portail FFPJP, directement ici. Extrait ci-dessous.

Mis à jour le 29 janvier 2024. L’extrait précise aussi d’autres points dont la règle sur les joueuses mutées en CDC.

Pour rappel, les comité ont voté le passage de 4 à 6 joueuses par un votre lors du congrès d’Evian. Après une année 2023 transitoire, c’est donc chose faite. Ce règle 2023 est donc à mettre aux oubliettes.

Dirigez vous vers le règlement du CNC CRC CDC Open (et féminin) désormais.

5/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire