Pétanque : Boule de petanque

Changer de diamètre : une bouffée d’oxygène

J’ai reçu quelques mails d’encouragement, c’est vraiment sympathique, je vous en remercie, et dernièrement ce mail contenant une question. Je me suis dit, merde, il me pose une colle, mais en fait, c’est une bonne occasion pour en faire un article original et authentique.

Question de Wilfrid, sur le diamètre des boules juniors qui lui convient mieux

Je joue avec des 71, 680 gr. Je me suis rendu compte par hasard en jouant avec ma fille qui elle a des 68 450 junior, que je tirais et pointais 10 fois mieux qu’avec mon diamètre.
Avez-vous une explication ?

Tout d’abord, bonjour Wilfrid.

Je pense qu’une faute de frappe s’est glissée dans votre message, vous deviez vouloir parler de boule de pétanque de 650 grammes, et non 450. (Mais même à 450, l’idée serait la même) Ceci étant dit, tentons d’y répondre tout de même à cette colle.

Trois boules de pétanque de même diamètre autour du cochonnet

Trois boules en image vectorisée

L’état d’esprit

L’état d’esprit est en effet primordial. Vous étiez certainement l’esprit léger lorsque vous avez joué avec votre fille, et c’est important pour mieux réussir. Avec un esprit distrait, on perd en concentration mais on gagne en oubliant ses défauts.

Il est vrai aussi que jouer plus léger peut parois donner des ailes. Mais attention au poids en compétition, car avec de la concentration il est souvent préférable d’avoir un minimum de poids en main pour ne pas avoir de gros ratés. Prenez une boule de papier, si vous visez loin, le risque de totalement se louper est plus important, mais mon exemple est un peu tiré par les cheveux, je vous l’accorde. Pour information,  un article traite du sujet de l’état d’esprit, mais on parle d’autres sports.

La nouveauté fait oublier ses défauts habituels

Surtout, la nouveauté est aussi un bon facteur de réussite. Avec de nouvelles données, vous aller jouer « nature », sans penser a priori à vos défauts habituels. On se focalise moins sur les présumés problèmes rencontrés. Sincèrement, je crois beaucoup à cet argument, et c’est souvent par ce biais que certaines personnes changent de triplette de boules de pétanque tous les trois mois. On ne connait tous un comme cela, finissant par nous expliquer pour se justifier qu’il a les boules adéquates selon les terrains…

Mais attention si vous êtes dans une situation non souhaitée

A l’inverse, si vous vous attendez à jouer avec vos boules et que vous êtes contraint de jouer avec d’autres boules prêtées au dernier moment avant une compétition, il est fréquent de partir avec de mauvaises ondes. Et si on part dans l’idée qu’on ne joue pas avec ses boules, forcément on diminue ses chances de réussir.

En conclusion ?

Je pense, Wilfrid, que c’est avant tout un état d’esprit qui vous a fait plus apprécier ces boules de pétanque à plus petit diamètre. Mais, je ne suis absolument pas certain qu’à long terme vous gardiez le même avis catégorique sur leur pouvoir sur vos performances. Je doute que cela soit la réponse miracle que vous attendiez, mais c’est ma réponse.

Note pour plus tard : Un article devra être consacré aux boules de pétanque junior aussi, car elles ont leur diamètre et leur poids, valables uniquement dans les concours réservés aux plus jeunes.

Si vous souhaitez aller plus loin dans vos explications/descriptions, les commentaires sont ouverts ci-dessous.