Plus qu’une minute pour jouer au Jeu Provençal ? Sérieusement ?

Le règlement du Jeu Provençal a été mis à jour en 2023, par la FIPJP, puisque la fédération internationale est la garante des règles du jeu de la pétanque mais aussi du jeu provençal. Bien entendu, c’est à 99% en France que la longue est pratiquée. Et dans les changements, nous voyons en rouge le temps de jeu qui passe d’une minute trente à seulement une minute.

EDIT IMPORTANT : la fédération française à pousser pour faire changer ce règlement, ce sera 1min15 en 2024, lire ici.

Changement du règlement d’une 1 min 30 à 1 Minute

Le temps pour jouer était jusque là d’une minute trente, et ce, depuis de très nombreuses années. Et là, gros changement pour les joueurs de provençal, la FIPJP décide que nous n’aurons plus droit qu’à une seule minute pointer ou pour tirer en compétition.

Vous verrez ce changement dans les articles suivants.

Article 21 : Le temps autoriser pour jouer passe à 1 minute

« Dès que le but est lancé, tout joueur dispose d’une durée maximale d’une minute pour lancer sa boule. Ce délai court dès l’arrêt du but ou de la boule jouée précédemment, ou s’il a fallu effectuer la mesure d’un point, dès que cette dernière a été réalisée. »

Ces mêmes prescriptions s’appliquent pour le lancer du but, c’est-à-dire 1 minute pour les 2 lancers.

Article 7 (et Art 21) : 1 minute pour lancer le but

« Le temps maximal pour effectuer ces deux jets est d’une minute. L’équipe qui a gagné le droit de le poser après les jets infructueux de son adversaire doit le faire immédiatement après recul éventuel du cercle. »

Mais pourquoi vouloir changer ce règlement ?

C’est la question. Nous disposions d’une minute trente pour jouer. Et objectivement, cela passe très vite, le temps d’aller au rond, faire sa donne comme on y est autorisé, retourner au rond, se concentrer, et prendre quelques jouer. Et, si vous n’avez pas le point, vous allez voir, puis retourner au rond, concentration, et vous jouer, encore une petite minute. Imaginez en plus que vous n’ayez plus 20 ans, et respecter la minute en jouant avec précision devient une véritable mission.

Quiconque a pu suivre de belles parties de ce jeu s’est rendu compte que le temps qui tourne est bien souvent au-delà d’une minute 30, voire beaucoup, beaucoup plus. C’était surement parfois bien trop long, il faut le concéder honnêtement.

Mais du coup, si les joueurs mettaient parfois 2 ou 3 minutes pour jouer, nous sommes tous d’accord pour dire que cela faisait déjà plus d’1 min 30 secondes. Alors, demandons une application stricte de cette règle, analysons-en les conséquences, avant de vouloir casser ce temps pour jouer en le raccourcissant encore.

On peut penser que si la règle n’était pas assez respectée, elle ne le sera pas plus, voire mécaniquement moins respectée désormais. C’est un a priori, certes.

A la longue, on a le temps, de décider, de respirer, de sentir et d’apprécier le temps de jeu. La longue, c’est le déplacement, c’est le mouvement dans le jeu sur un rythme calme et apaisé. Ce jeu est quasi une religion du temps qui passe pour ses amoureux. Et nous voilà obliger de craindre le couperet d’un chronomètre qui sera dépasser malgré les bonnes intentions dans bons nombre de cas. Mais attention, ne soyons pas extrême, faire respecter la minute 30 un peu plus aurait déjà été une bonne chose, en chassant les abus répétés.

Mais alors, pourquoi changer ce règlement ? Est-ce une énième marque d’irrespect de la pratique française de la part de la fédération internationale ? Non, ne soyons pas paranoïaque et négatif, ce ne peut être qu’une erreur…

Et dans ce cas, nous ne pouvons qu’espérer que la fédération française FFPJP fera le nécessaire pour rendre au jeu provençal sa longue minute 30 pour jouer.

Autres changements dans cette édition 2023

Le but lancé ou posé est bon s’il est à 50 cm d’un obstacle, alors que c’était bien différent car il fallait 1 mètre latéralement et 3 mètres en profondeur de tout obstacle.

Il faut aussi qu’il soit au minimum, à 2 mètres en profondeur de la ligne de fond de jeu (aucun minimum sur les côtés), alors qu’auparavant, c’était 3 mètres également.

Seulement 50 cm d’un obstacle, cela parait peu à première vue. Affaire à suivre sur les terrains de l’hexagone avec les premiers championnats et surtout les concours aux beaux jours.

5/5 - (5 votes)